La molécule d'ADN.

                                                                                          I.        La molécule d’adn.

 

1 – Présentation de l’ADN.

Tous les êtres vivants sont constitués de cellules. Ces cellules sont en partie constituées d’un noyau dans lequel est contenu le support de l’information génétique : les chromosomes. Ces chromosomes sont constitués de molécules d’ADN (Acide désoxyribonucléique). Ils peuvent être trouvés sous deux aspects :

 

-         sous forme de filaments, chaque filament correspond à une molécule d’ADN sur laquelle on trouve des protéines appelées histones. Dans ce cas, on ne peut pas distinguer  les chromosomes, l’ADN est dit décondensé, l’ensemble formant la chromatine.

 

-         les molécules d’ADN peuvent également s’enrouler sur elles-mêmes et autour des histones : c’est la condensation. Les chromosomes deviennent visibles au microscope. Ils peuvent avoir une ou deux chromatides.

 

 

2 – Structure de l’ADN

La molécule d’ADN est formée de deux chaînes de nucléotides qui s’enroulent en hélice autour d’un axe central. Chaque nucléotide est formé de l’assemblage d’un phosphate, d’un sucre, le désoxyribose et d’une base azotée : guanine, cytosine, thymine, adénine. L’association de ces deux chaînes est possible grâce à la complémentarité des bases azotées telle que l’adénine s’associe avec la thymine et la cytosine s’associe avec la guanine.

 

           3 – Fonction biologique de l’ADN

L'ADN est le repositoire de l'information génétique. Cette information est codée par la succession des bases azotées A, T, G et C. On peut imaginer que la molécule d'ADN est le livre de recettes de toute cellule vivante. C'est là que se trouvent toutes les informations nécessaires à la production des protéines dont les cellules vivantes ont besoin.

Ainsi, les systèmes vivants se retrouvent avec une batterie d'enzymes dont le rôle principal est de lire et décoder l'information génétique portée par l'ADN (ARN polymérases, ribosomes et gyrases pour n'en nommer que trois). Le décodage complet suit de nombreuses étapes (déroulement de l'ADN, lecture et transcription en ARN, épissage de l'ARN, traduction du code en protéine, maturation de la protéine...) avant de donner lieu à l'assemblage correct des protéines dont la cellule peut avoir besoin.

 

L'ADN est une macromolécule dont la structure et les propriétés chimiques lui permettent de remplir les fonctions suivantes :

Sa fonction principale est de stocker l'information génétique, information qui détermine le développement et le fonctionnement d'un organisme. Cette information est contenue dans l'enchaînement non aléatoire de nucléotides.

Une autre fonction essentielle de l'ADN est la transmission de cette information de génération en génération. Cela permet l'hérédité.

L'information portée par l'ADN peut se modifier au cours du temps. Cela aboutit à une diversité des individus et à une évolution possible des espèces. Cela est dû à des mutations dues principalement à des erreurs lors de la réplication des séquences de l'ADN (ajout, délétion ou substitution de nucléotides), ou bien à des recombinaisons génétiques.

L'ADN est donc le support de l'information génétique mais aussi le support de ses variations. En subissant les effets de la sélection naturelle, l'ADN permet l'évolution biologique des espèces.

Dans le cadre d’une affaire judiciaire, on se propose d’établir Une empreinte génétique, rendant possible l'identification d'une personne.

L'empreinte génétique repose sur le fait suivant : bien que deux humains ont une large majorité de leur ADN identique, un certain ensemble de séquences dans l'ADN restent spécifiques à chaque individu. La comparaison de deux empreintes génétiques peut donc déterminer l’identité d’une personne.

Il faut rappeler que les gènes permettent la fabrication des protéines. Mais il existe sur l'ADN des portions qui ne codent aucune protéine. Ce sont certaines d'entre elles appelées microsatellites et minisatellites, qui sont spécifiques à chaque individu et constituent sa signature génétique. Ce sont ces portions qui seront analysés afin d’établir l’empreinte génétique.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site